Description du projet

Konpyuta & Richard Frances

01112012

Richard Francés et Konpyuta proposent un live intense et méditatif où s’élabore une esthétique du larsen, entre vides et résonances hypnotiques.

Les samples sont la matière première visuelle du live ; ils ont deux origines différentes : d’une part, des prises de vues réelles du corps, de la nature, d’objets, de matières et d’autre part, des motifs abstraits générés par le biais d’un synthétiseur vidéo.

Cette matière visuelle est organisée en live dans un logiciel de viing qui permet la construction d’une continuité grâce à l’alternance des boucles. Via un convertisseur de signal qui les traduit du numérique à l’analogique, elles sont envoyées dans le synthétiseur qui les colore et les altère.

Des arpèges et des nappes sont joués via des synthétiseurs ; ils sont ensuite envoyés dans un magnétophone à bandes qui enregistre et restitue le son en temps réel. Cette machine, initialement destinée à l’enregistrement, est détournée en instrument générateur d’effets sonores. Dans ce même esprit, un tuyau transformé en instrument à vent produit, en fonction de l’intensité su souffle, des oscillations sonores singulières, à la fois primitives et futuristes. Au fil des performances, la manipulation répétée de la même bande magnétique provoque une dégradation de sa surface ; en somme, il s’agit d’un matériau sonore unique vivant.

C’est grâce au travail sur le larsen qu’une synergie entre image et son se crée, qu’une esthétique commune se dessine entre contrôle et lâcher prise.

Par l’effet d’écho, le signal brut et grave s’arrache de pesanteur première pour se diluer en un son éthéré. De plus, la superposition du son originel et du son modifié dessine un paysage sonore fluctuant entre onirisme et naturalisme, entre apesanteur et gravité. Des vagues de motifs graphiques successifs se déploient, à la façon d’un ressac, et plongent le spectateur dans une matière mouvante et hypnotique. Au sein de ce continuum plastique qui invite à la contemplation surgissent des images figuratives ; le réel réapparait de temps à autre, signe familier au sein d’un territoire déconcertant dans lequel on pourrait se perdre. Des moments de silence/de noir rythment la performance et créent des respirations, des vides propices au recueillement.

Konpyuta et Richard Frances
Réserver

01112012

Performance audiovisuelle

Lundi 13 décembre à 20h30, au 100ecs

Réserver

Biographie

Lors des performances du musicien Richard Francés et du duo de vidéastes Konpyuta, image et son entrent dans une troublante symbiose. Leurs “paysages synthétiques”, visuels et sonores immergent le spectateur dans une méditation synesthésique hors du temps, hypermoderne et archaïque. Richard Francés est également membre de Juju et Pointe du Lac, et fondateur du label Hylé. Il collabore depuis 2012 avec Konpyuta, duo vidéo fondateur du groupe a/v Dasein et des soirées Quasi Stellar Objects.

Françoise Krief2021-11-09T09:07:40+00:00
Lola
Konpyuta & Richard Frances2021-11-08T16:56:52+00:00
Konpyuta et Richard Frances
L’affabulerie Cie2021-11-08T15:48:05+00:00
Jeanne(s)
Tonnerre de singe Cie2021-11-03T07:14:39+00:00
Invisible
Tango Unione2021-11-10T12:00:29+00:00
Tango Unione
Elizabeth Czerczuk Cie2021-11-03T07:14:00+00:00
Dementia Tremens
Bordcadre Cie2021-11-08T17:50:13+00:00
La place aux autres
Soirée courts métrages autour d’Haïti2021-11-08T15:55:37+00:00
Soirée courts métrages
Summertide Company2021-11-03T07:16:35+00:00
Mary Stuart
Valentine Catzéflis & Matthieu Marie2021-11-22T20:01:32+00:00
Autour de Kafka
Hors PairE Cie2021-11-03T07:17:44+00:00
Toile
Lee Hyun Joung2021-11-22T16:55:45+00:00
Lee Hyun Joung
Claudio Missagia2021-11-22T16:58:29+00:00
Claudio Missagia
Erwan Guerroué2021-11-08T17:20:02+00:00
Erwan Guerroué
Ludovic Alussi2021-11-08T17:12:18+00:00
Embouteillages
Laurent Weyl2021-11-22T16:52:44+00:00
Laurent Weyl