Ensemble Aleph2018-11-16T10:36:08+00:00

Project Description

Ensemble Aleph
Réserver

Ensemble Aleph

Associé au Théâtre de l’Aquarium – La Cartoucherie (Paris 12e) depuis octobre 2014, l’Ensemble Aleph témoigne d’un véritable engagement au service de la création contemporaine, recherchant sans cesse de nouvelles relations possibles entre le son et le texte, le mouvement et la musique. Régulièrement enrichie par de nouvelles propositions, sa programmation musicale offre aux spectateurs des moments rares et de plaisirs partagés, une invitation à la curiosité, notamment par la relecture d’œuvres phares du répertoire contemporain, la découverte de jeunes compositeurs mais aussi à travers de nombreuses collaborations avec des interprètes issus de tous horizons. Identifié comme un des relais majeurs de l’innovation musicale, l’Ensemble Aleph continue à affirmer ses valeurs fondatrices en s’attachant à poursuivre la réalisation d’un projet artistique, culturel et pédagogique fort. Laboratoire dédié à la recherche, l’innovation et l’expérimentation autour de la création musicale, il reste très attaché aux différentes missions qu’il porte depuis 1983.

Représentation

ANTITHÈSE - Concert

Le 15 décembre à 20h00, au Théâtre de l’Aquarium.

Pour sa dernière saison au Théâtre de l’Aquarium, l’Ensemble Aleph participe à la 9ème édition du festival 12X12. À cette occasion, les musiciens convient le public à un voyage musical à la découverte de la jeune création sud-américaine.
Ils ont ainsi imaginé un programme construit autour de Mauricio Kagel, figure tutélaire argentine de la création contemporaine, et de sa pièce Antithèse, jeu scénique pour deux acteurs avec sons électroniques et sons publics.
En regard de cette œuvre novatrice de 1962, le public est invité à découvrir des pièces de divers compositeurs argentins qui ont su s’imposer sur la scène musicale française : Fernando Fiszbein, Tomas Bordalejo, Martin Matalon, Jose Luis Campana ; ainsi qu’un slam composé spécialement pour cet événement par le percussionniste Jean-Charles François.

• Fernando Fiszbein, El Entrevero y el brillo trio (2009), 10’ pour clarinette basse, violoncelle et marimba
• Fernando Fiszbein, Quinteto (2005), 13’ pour flûte, violon, violoncelle, guitare et piano
• Jose Luis Campana, New Quintet, d’après Tangata IV pour violoncelle et piano (2008), 9’ pour flûte,
• clarinette, violon, violoncelle, piano
• Mauricio Kagel, Antithèse (1962), 11’ jeu scénique pour deux acteurs avec sons électroniques et sons publics
• Martin Matalon, Trace IX (2014), 8’ pour violoncelle et dispositif électronique en temps différé
• Tomas Bordalejo, Repères (2010), 10’ pour clarinette, contrebasse & marimba
• Fétiches (création 2018 – commande de Radio France), 13’
• Cinq caprices pour violon
• Jean-Charles François, Slam (création)