Description du projet

Ann Grim

Plasticienne pluridisciplinaire

Hidden Rights

UGC Ciné Cité Bercy
Fresque interactive éphémère

À l’ère post-industrielle où l’art a coutume de proposer une autre voie quelles esthétiques opposer à la censure et l’auto-censure exercé ?
Les questionnements portent sur les droits et les devoirs : leurs fondements, la question du libre-arbitre, la place et le rôle de l’art engagé.
Ce paysage d’anticipation renvoie aux oeuvres mises au ban de la société, au vandalisme, aux pratiques iconoclastes, mais aussi à la destruction d’une oeuvrepar un artiste et ses motifs : que ce soit l’autocensure, dans un but contestataire, ou encore artistique.
Paysage d’anticipation au coeur duquel la question de l’imaginaire et du sacré est soulevée et où l’esthétique de la destruction en est le témoin plastique. Un camouflage noir et blanc au sein duquel se trouve plusieurs QR codes actifs.
Ces liens mènent vers l’article 27 du texte de la Déclaration universelle des droits de l’homme* ainsi que vers la vidéo « Beyond The Unknow »**.
*Article 27 du texte de la Déclaration universelle des droits de l’homme
1. Toute personne a le droit de prendre part librement à la vie culturelle de la communauté, de jouir des arts et de participer au progrès scientifique et aux bienfaits qui en résultent.
2. Chacun a droit à la protection des intérêts moraux et matériels découlant de toute production scientifique, littéraire ou artistique dont il est l’auteur.

Ann Grim est une artiste contemporaine pluridisciplinaire connue pour ses oeuvres conceptuelles et d’anticipation. Elle a grandi entre Buenos Aires, Paris, Le Cap, Montevideo et Londres. Elle vit et travaille entre Londres, Paris et la Touraine. Ann Grim explore les futurs possibles, avec au coeur de sa réflexion, la complexité de la nature humaine. Son travail s’inspire des structures socio-économiques et des cycles qui façonnent notre société occidentale afin de recréer un lien social, culturel et urbain.